La retraite des entrepreneurs

Entreprise
Publié le 17/08/2017

Si vous venez juste de créer votre entreprise ou si vous êtes en train d'envisager de le faire, la retraite des entrepreneurs est probablement la dernière chose à laquelle vous penseriez. Toutefois, en connaître un rayon peut vous aider dès maintenant à avoir le bon point de vue sur vos projets et d'ores et déjà, à prendre vos dispositions. Le sujet n'est pas des moindres et comme pour toute chose importante, et il s'agit ici de l'aspect financier, anticiper doit être votre maître mot. Que vous faut-il donc savoir sur la retraite des entrepreneurs?

Informations primordiales sur la retraite des entrepreneurs

Ce qu'il vous faut savoir avant tout en rapport avec la retraite des entrepreneurs, c'est le fait que la pension est bien inférieure à celle des salariés. En tout cas, c'est le sort des Professionnels exerçant en affaire personnelle ou ceux qui sont Gérants majoritaires au sein d'une entreprise SARL. En chiffre, cela se traduit par une pension de 15 points en moins pour le Travailleur Non Salarié (TNS) par rapport à celle d'un salarié. Ce qui représente une sérieuse baisse de revenus. La retraite des entrepreneurs est singulièrement en dessous de celle des salariés.

Dispositions relatives à la retraite des entrepreneurs

Puisqu'il est de fait que la retraite des entrepreneurs est moindre face à celle que percevront les salariés, il existe tout de même des dispositions auxquelles ils ont droit. L'entrepreneur Travailleur Non Salarié est éligible au dispositif Madelin Retraite grâce auquel il peut procéder à une épargne à long terme avec une sortie en rente. Et s'il est employeur d'au moins un salarié, il peut avoir accès à l'épargne salariale, dans le cadre du Plan d'épargne d'entreprise, épargne qu'il peut débloquer après 5 ans. Heureusement qu'il existe ces solutions pour que la retraite des entrepreneurs soit viable.